Extenz’O

 

Olivier Benoit : Guitare

Edward Perraud : Batterie

Christophe Rocher : Clarinettes

 

Malaxer la matière sonore, créer un monde instantané en révolution permanente. Les rythmes enchevêtrés, les sons mélés, violence et douceur de l’air en vibration, alors naît une poésie musicale sans concession… Trois histoires sonores et musicales se déroulent…

Olivier Benoit est l’actuel directeur de l’Orchestre National de Jazz, improvisateur et compositeur ( on l’entend aux cotés de Joelle Léandre, Sophie Agnel, La Pieuvre, Circum … )

Edward Perraud est un des batteurs / percussionniste les plus inventifs (Hubbub, Supersonic, Das Capital, Elise Caron / Edward Perraud, Big  …)

 

« Cet album est un bel exemple de ce que peuvent donner de meilleur les musiques improvisées de notre temps »

« Onze compositions/improvisations collectives constituent ce premier album du trio Extenz’O, et suggèrent les unes après les autres un développement. On a vraiment l’impression d’assister au choc et à la fusion de trois univers dans la liberté totale de l’instant.

Le clarinettiste Christophe Rocher, activiste improvisateur brestois, le guitariste Olivier Benoit, que l’on a pu entendre aux côtés de Joëlle Léandre, Christophe Marguet ou du collectif Circum et le batteur Edward Perraud dont on ne compte plus les multiples projets et apparitions, nous donnent chacun la sensation d’aborder un dialogue dans lequel il s’agit de définir un propos commun, sans jamais se renier, sans la moindre concession, mais avec un soucis permanent de construction.

Comment décrire ce que l’on entend ? Peut-être peut-on suggérer que l’on assiste ici à la lente maturation d’une musique. Les sons se rencontrent et s’organisent au fil des plages pour laisser entendre d’étonnants tableaux, dans lesquels on pourraient presque visualiser des couleurs et surtout semblent dégager une étrange poésie que je serais bien en peine de définir davantage.

Cet album est un bel exemple de ce que peuvent donner de meilleur les musiques improvisées de notre temps et je ne peux que vous conseiller de vous le procurer. En plus, c’est un bel objet réalisé avec un soin graphique évident… »

Pierre Villeret, Macao

 

« l’improvisation permet de créer des atmosphères très diverses d’où émergent quelques lignes mélodiques ou rythmiques suggérées ou affirmées. »

« Où l’on retrouve Olivier Benoit et sa guitare sauvageonne dans un trio dont la direction artistique reviendrait plutôt à Christophe Rocher.

Ce nouveau disque, présenté comme « un champignon atonique », est construit sur onze titres, compositions collectives, où l’improvisation permet de créer des atmosphères très diverses d’où émergent quelques lignes mélodiques ou rythmiques suggérées ou affirmées. On s’arrêtera sur la Lettre verte I, étrange ballade en apesanteur un peu ondulante…

Une fois encore, le label brestois apporte un soin tout particulier à l’enveloppe graphique de ce disque à laquelle Christophe Rocher a collaboré ainsi qu’Edward Perraud, en tant que photographe. »

Thierry Giard, Culture Jazz

 

Buy The Cd : Extenz’O

 

 

L1070955


Ensemble Nautilis ☛

juste après get header