Un homme s’endort dans un aéroport, à quoi rêve-t-il ?…

 

Un rêve en musique qui va peut-être changer sa vie …

 

Rrêve Sélavy …

 

 

 rrvslv-6.

Rrêve Sélavy, un spectacle musical en trio

Christophe Rocher : Clarinettes
Nicolas Pointard : Batterie
Frédéric B.Briet : Contrebasse
 Chloé Gazave : Régie

.

Ils nous ont aidé :
Martial Anton : Collaboration mise en scène, lumières
Michel Fagon : Décors

.

.

Durée : environ 45 min
À partir de : 7 ans

rrvslv-4

L’histoire

Un homme est assis, il attend, dans un décor de salle d’attente d’aéroport, il attend … et finit par s’endormir.

Tout à coup son ombre prend vie, elle bouge, s’agrandit, s’élargit, s’installe derrière une batterie pour jouer. Finalement, l’endormi se lève, hagard, comme hypnotisé par cette musique, son ombre toujours occupée à jouer. Il écarte un mur comme s’il voulaitrejoindre cette forme mystérieuse et disparait pour réapparaitre en jeu d’ombre.

Un jeu d’ombres s’installe entre le batteur, l’endormi et tout à coup une contrebasse venue d’on ne sait où. Une femme lui apporte alors une valise contenant un étrange instrument.

Nous sommes dans son rêve.

Les murs bougeront pour révéler les personnages du rêve, toujours changeants,

toujours en équilibre, des musiciens utilisant l’espace et les objets qui les entourent pour produire une poésie sonore. Les tableaux s’enchainent, toujours liés par un

absurde qu’on ne trouve que dans les rêves. Un trio finira par se former, contrebasse, batterie, clarinette, une musique enjoué et rythmée, envoutante.

Ce rêve sera un parcours initiatique et musicale pour l’homme, un chemin qui le mènera vers une liberté portée par la force de l’imaginaire.

Ressortira-t-il de son rêve ?

rrvslv-1

Le spectacle

L’ensemble Nautilis crée un spectacle en trio pour les enfants et les plus grands, sous la forme d’un concert décalé, ludique et poétique qui nous emmène dans le monde des rêves. Cette matière qui nous échappe, nous glisse entre les doigts et défait le maillage de la réalité est une véritable source d’interrogations, de sentiments troubles et parfois même d’inspiration.

Ici, les trois musiciens se proposent d’évoquer un monde onirique peuplé par les sons, les mélodies, les rythmes emmêlés, formant ainsi le fil rouge de ce voyage rêvé.

Le décor, mouvant, se découpe et change au fil des variations musicales pour déployer un entremêlement de tableaux surréalistes qui associent visuel et son.

Le décor, fabriqué par Michel Fagon et manipulé par Chloé Gazave, qui apparaît come le 4è personnage du spectacle, constitué de plaques verticales translucides montées sur roulettes, permet de réinventer l’espace à chaque moment, évoquant le mouvement constant du rêve autant que celui de la musique, invitant ainsi le spectateur dans un univers étonnant où la perte de repères devient essentielle pour se laisser toucher par la grâce nébuleuse de ce trio qui naviguera entre compositions et improvisations.

trio-jp-montage

La musique

Nicolas Pointard, Christophe Rocher et Fréderic B.Briet ont une grande expérience du jazz et des musiques improvisées, pour autant cela ne les a pas empêché de pratiquer leur musique dans des contextes très différents, ( jeunes publics, spectacle de rue ou

performances ) ce qui confère à leur musique une sorte d’universalité malgré une

approche expérimentale, rendant ainsi leur proposition accessible à tous, même aux plus jeunes.

Selon les moments, cette musique hypnotise, fait bouger le pied, laisse rêveur, peu faire grincer les dents ou faire sourire… L’alchimie qui s’opère au coeur de ce trio crée un nouvel espace-temps, celui du songe et de l’imaginaire. Tout en jouant, ils se déplacent, se meuvent sur la scène, détournent leurs instruments, s’emparent de toute sorte

d’objets susceptibles de résonner et créer de la matière, tout cela pour incarner une musique qui jamais ne se fige et évoque un ailleurs.

La connivence musicale entre les artistes amène une clarté évidente, simple et belle aux moments d’improvisation autant qu’à ceux écrits. Il s’agit de jouer la musique de Nautilis, donner « sans en avoir l’air » des clés d’écoute de cette musique, avec un

répertoire écrit et improvisé, évolutif et libre, rythmique, groove et bruitiste pour

partager la folie, l’engagement du geste, du voyage musical.

Un voyage qui permet d’évoquer, comme véhicule de l’imaginaire, l’état du rêveur qui laisse doucement, au fil des songes, échapper son esprit.

Il s’agit aussi de faire vivre une histoire musicale commune, à travers le jazz

d’aujourd’hui, certaines musiques populaires et l’improvisation.

.

.

Un peu de musique en cours de fabrication :

.

Création le 13 JAnvier 2017 à l’Artémuse de Briec (29) 

rrvslv-5

Une co-production Ensemble Nautilis / l’Artémuse à Briec / Penn Ar Jazz / Le Vallon à Landivisiau
Avec le Soutien de la Drac Bretagne, la Région Bretagne, Le département du Finistère, La Ville de Brest, la Spedidam


Ensemble Nautilis ☛

juste après get header